mercredi 22 mai 2019

Rentrée littéraire : Luc Lang

Les informations, chez Stock, commencent à filtrer vers le grand public - c'est-à-dire sur le site de l'éditeur. Avec trois romans annoncés le 21 août, dont ceux de Jean-Luc Coatalem et de Claire Berest - il ne s'agit vraisemblablement pas encore du programme complet. Je m'arrête sur celui d'un écrivain que je lis régulièrement, pas autant que je le voudrais mais il est encore possible de se rattraper cette fois-ci, Luc Lang, dont le nouvel ouvrage s'intitule La tentation.

Présentation de l'éditeur

Le livre
C’est l’histoire d’un monde qui bascule. Le vieux monde qui s’embrase, le nouveau qui surgit. Toujours la même histoire… et pourtant. François, chirurgien, la cinquantaine, aime chasser. Il aime la traque, et même s’il ne se l’avoue pas, le pouvoir de tuer. Au moment où il va abattre un cerf magnifique, il hésite et le blesse. À l’instant où il devrait l’achever, il le hisse sur son pick-up, le répare, le sauve. Quel sentiment de toute-puissance venu du fond des âges l’envahit? Quand la porte du relais de chasse en montagne s’ouvre sur ses enfants, que peut-il leur transmettre? Une passion, des biens, mais en veulent-ils seulement  Son fils, banquier, a l’avidité du fauve. Sa fille, amoureuse éperdue, n’est plus qu’une bête traquée. Ce sont désormais des adultes à l’instinct assassin. Qui va trahir qui? Luc Lang a écrit ici son histoire familiale de la violence. Son héros croit encore à la pureté. Cet ample roman nous raconte superbement sa chute et sa rédemption.

L'auteur

Luc Lang est l’auteur de onze romans, dont Mille six cent ventres, prix Goncourt des lycéens, La Fin des paysages, Mother et Au commencement du septième jour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire